Pourquoi je me suis formée au massage ayurvédique …

 In Articles

Lorsque j’enseigne le yoga, j’observe qu’il n’est pas toujours facile de descendre dans son corps :

  • parfois longtemps laissé en friche il est inconfortable, douloureux, limitant,

  • on n’est pas habitué à s’accorder autant d’attention, d’importance,

  • on ne sait pas comment faire.

  • Surstimulé, le système nerveux est programmé en mode « problèmes à résoudre » ; face au vide, le mental génère alors des problèmes pour le seul plaisir d’avoir un défi à se mettre sous la dent.

La paix,

Le silence intérieur,

Le « pouvoir du moment présent » est alors manqué.

Avez vous remarqué que lorsqu’on est détendu, notre cœur s’ouvre, notre confiance grandit ? Les sourires s’esquissent sur des visages rajeunis. La meilleure version de nous-mêmes est appelée au premier plan.

On goûte alors à la joie de vivre le ressenti.

La saveur de l’instant présent ne peut se dire, se verbaliser, s’étiqueter. Avec les mots on peut simplement tourner autour …

Dans le ressenti, on sait, on sent, on vit pleinement.

Sans calcul, sans mensonge, sans manipulation, sans rien à résoudre.

La félicité …

J’y vois le même mécanisme que dans la méditation mais avec pour seul « effort » l’abandon total aux mains d’un Autre. Dans certaines cultures, dont la culture indienne, il est essentiel pour leur développement de masser les bébés. On entend même de la part des scientifiques et thérapeutes qu’il faut un minimum de hugs* (article) par jour pour une bonne santé physique et mentale (diminution du stress, de l’hypertension, stimulation du système immunitaire, activation du système nerveux parasympathique). Le massage, le toucher, le contact, apaise le système nerveux. Le contact humain guérit, court-circuitant l’intellect.

Je ressens depuis toujours la fibre de « soignante », et il a été naturel de commencer par thérapeute de la communication. Au fil de mon chemin spirituel, je m’ouvre au caractère sacré de tous les aspects de la Vie. Désormais, il est temps de chérir avec le plus grand soin la matière, le physique.

Notre corps est un temple.

Le temps du massage est un instant sacré, où l’amour, le soin, la bienveillance prennent directement forme d’un être divin à un autre.

Au plaisir de vous rencontrer physiquement …

Parlant d’amour, de massage, de contacts, dois-je préciser que les massages ayurvédiques que je propose n’ont aucun caractère sexuel ?!

*hug = câlin, embrassade 

Recent Posts
Comments
  • Céline
    Répondre

    J’ai essaye ! J’ai adore ! Je reviendrai !

Leave a Comment

CONTACT Yoga & Harmony

+33 (0)7 89 75 63 08

Not readable? Change text. captcha txt

Start typing and press Enter to search

Abonnez-vous à notre Newsletter

Accédez à la méditation guidée en vidéo gratuite en souscrivant à notre Newsletter !
Adresse Email
Nom et Prénom
Secure and Spam free...